Optimisation du réseau de chauffage dans la ville de Blois

Success Stories Fr

L’équipe d’IoThink Solutions a été contactée par le service de chauffage urbain de la ville de Blois en France pour optimiser le réseau de chauffage urbain de toute la ville et réduire les pertes de chaleur.

Le besoin initial :

Au départ, la température de la chaufferie de ce réseau de zone de développement prioritaire était jugée trop élevée. L’équipe de maintenance devait analyser la possibilité de réguler la température pour la fixer à 109°C (pour l’eau chaude). L’objectif principal était d’analyser le comportement dans les sous-stations, de les optimiser et d’améliorer les opérations sur le réseau lui-même. Lorsque les résultats de l’ensemble de la campagne ont indiqué une possibilité d’abaisser le régime de température, l’équipe a décidé de mener une étude plus sérieuse afin de valider la possibilité d’améliorer l’ensemble du réseau.

Ici, les utilisateurs étaient principalement des locataires de logements mais aussi des locataires de bâtiments municipaux, d’écoles et de salles de sport. Le réseau est composé à plus de 90% d’énergie renouvelable et est alimenté par un réseau de 14km.

Dans un avenir proche, les gains de ce déclassement seront principalement d’obtenir des équipements moins coûteux, de réduire les pertes de chaleur et la maintenance, dans le but de maîtriser le coût de la chaleur.

À l’origine, un technicien ne se rendait sur place qu’une fois par mois pour effectuer des relevés de température. Désormais, le service de chauffage urbain peut surveiller à distance les températures du système de chauffage de la ville en recevant les données automatiquement toutes les 10 minutes !

Pour ce projet, des capteurs de température Enless Wireless (doubles sondes) ont été connectés au circuit de chaleur des sous-stations de Blois.
La technologie retenue ici est le réseau public LoRa exploité par Orange Live Objects.

En cas de dépassement d’un seuil (seuil haut ou bas), une action corrective est prise par l’exploitant qui gère la livraison de chaleur via le contrat de délégation de service public après consultation de la mairie.

Avantages de cette solution IoT :

– Grande flexibilité et interface web très “conviviale”.

– Dépenses publiques de chauffage limitées

– Simplicité de la mise en œuvre

– Pas de nécessité de collecte de données sur site

– Économie de temps et de ressources humaines

– Augmentation de la fréquence et de la précision des données

Premiers retours sur la solution mise en place

Jean-Philippe Greus, technicien des systèmes thermiques a indiqué :

“L’utilisation de sondes connectées nous a permis de mettre en place rapidement une campagne de mesure et de suivi des températures. Dans un premier temps, cela a eu un impact important sur les ressources humaines mobilisées. Nous n’aurions pas pu réaliser cette opération avec des sondes traditionnelles dont l’installation et le suivi auraient été très chronophages (temps d’agent que nous n’avions pas). Ainsi, le coût des équipements déployés a été amorti par le temps agent gagné sur la durée de la campagne.

Les sondes connectées nous ont permis d’avoir un retour d’information dès le début de la transmission des données, ce qui aurait nécessité un temps beaucoup plus long avec des sondes équipées d’enregistreurs. Le but principal de cette opération n’était pas de faire des économies d’énergie mais d’optimiser la gestion du réseau et donc de libérer de la chaleur afin d’envisager d’autres connexions sans augmenter la puissance ni baisser les températures. Ces mesures permettront par la suite de réaliser des économies potentielles.”

0 Comments